Vous êtes ici : Accueil > Féminin Sacré > Comment se Connecter à ses Racines Profonde ?

Comment se Connecter à ses Racines Spirituelles

Comment se connecter à ses racines spirituelles

3 clés vers la Femme Et l’Homme que vous Êtes Vraiment.

Êtes-vous en quête de sens ?

Êtes-vous en quête de votre féminité ? De votre masculinité ?

Vous sentez-vous relié(e) avec vos racines et en accord avec vous-même ?

Ou bien avez-vous la sensation que quelque chose ne tourne pas rond ?

Certaines personnes pensent que se poser ce genre de questions est inutile et voué à vous faire perdre du temps. Ils se trompent, car c’est loin d’être le cas.

Être connecté(e) à son Être profond et ainsi avoir une vie alignée et conforme à ses aspirations profondes est très puissant pour se sentir épanoui(e).

Ce qui vous fait perdre votre temps, c’est justement de courir frénétiquement à la recherche de sources de satisfaction extérieure (shopping, loisirs, road-trip, ami(e)s…).

Cette course est assez éphémère et ne vous garantit pas de trouver la paix.

En effet, parce que la clé est à l’intérieur de vous-même. C’est là que se trouve la porte d’entrée de votre paradis éternel.

La connexion avec le Coeur de vous-même, le SOI est la réponse à votre quête.

Pour cela, il vous faut faire la connaissance avec “ l’autre vous-même ”, votre aspect divin et sacré.

C’est cela la Connaissance Du SOI.

Cette connaissance du Soi est différente de la connaissance de soi qui est en réalité une connaissance de moi-ego.

Rassurez-vous ! Dans cet article, vous trouverez toutes les réponses pour vous permettre de vous mettre en marche sur la voie de la “connaissance du Soi” et vous connecter à vos racines profondes, c’est-à-dire vos racines spirituelles :   

Que sont nos racines profondes ?

Comment se connecter et s’aligner avec nos racines profondes ?

Les 3 clés pour exprimer la femme ou l’homme que vous êtes vraiment.

Les 2 pièges à éviter.

tu es plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur


Que sont nos racines profondes ?

Avant de commencer à cheminer sur cette voie et vous aligner à vos racines spirituelles, il est nécessaire de comprendre de quoi il s’agit.

Afin de mieux appréhender ce que c’est d’être aligné au Soi, observons l’exemple de Marie :

Marie a 38 ans, elle est en couple et elle s’est lancée dans une carrière dans la finance. Elle a 2 enfants, un âgé de 3 ans et l’autre de 20 mois. Le couple est recomposé, son compagnon à un enfant de 6 ans. Ensemble, ils ont de très bons revenus. Lorsque leur emploi du temps le leur permet, ils partent en vacances au ski et en Provence. Marie se dit connectée à sa féminité. Elle sait qu’elle a tout pour être épanouie. Apparemment, il n’y a rien qui assombrit ce beau ciel bleu azur.

Et pourtant…

Elle ressent au fond d’elle-même un mal-être. Quelque chose l’interroge sur le sens de sa vie.

En vacances, me dit-elle, son compagnon et elle ont pris la décision de changer leurs vies. Mais de retour à la maison, ils se sont laissés à nouveau happer par le quotidien.

Et la crise intérieure se fait sentir de plus belle…

C’est parce que Marie et son compagnon ne sont pas alignés avec leurs racines profondes. Leur Soi.

L’alignement aux racines profondes du Soi est l’une des principales étapes du développement spirituel.

Cette étape vous permet de vous sentir en cohérence parfaite dans les décisions et les choix de vie auxquels vous répondez. C’est ainsi que vous vous alignez à votre mission de vie, à la création d’une oeuvre pour l’évolution de l’Humain.

Ça n’est pas à notre sens du développement personnel, mais plutôt du développement de l’impersonnel. Le “moi, je” se dissout pour laisser place à ce qui vous anime, ce qui vous nourrit, l’âme de votre être profond.

 


Développement personnel vs développement spirituel

Dans le développement personnel, vous êtes amenés entre autres, à essayer de vous connaître pour éventuellement prendre les meilleures décisions pour vous. Or se connaître passe aussi par la connaissance de l’inconscient.

Comment pensez-vous pouvoir vous connaître, si la majeure partie de vous dont vous n’avez pas accès et qui vous agit, est inconsciente ?

Les neurosciences et la psychologie nous l’indiquent : nos choix sont prédéterminés par nos prédispositions inconscientes. Nous croyons prendre des décisions en conscience, mais ce n’est pas le cas !

L’inconscient est vaste.

Cette partie consciente de vous-même, le petit “je” s’est identifié à qui vous croyez être consciemment.

Dans le processus initiatique de développement spirituel, vous apprenez à faire de votre inconscient un allié d’évolution. Vous vous reliez à ce qui est authentique en vous-même.

Il s’agit de développer ses qualités d’auteur(e), compositeur(trice), réalisateur(trice) du scénario de votre vie.

Ainsi, en accord avec vous-même, vous trouvez votre juste place. Vous vous réalisez et accédez au bonheur. Car vous ne pouvez exprimer que ce que vous êtes au plus profond.

À chaque fois que vous ne serez pas aligné avec ça, vous ressentirez un mal-être comme Marie.

En étant aligné, les conflits internes disparaissent, les conflits homme-femme se résolvent, il n’y a plus de choix, mais des évidences et les synchronicités vous les confirment.

Vous, ou plutôt ce à quoi vous vous êtes identifié se soumet au Soi. 

Toutes les parties de vous mêmes, vos différents egos : l’ego intellectuel, l’ego émotionnel, l’ego sexuel, l’ego matériel sont au service du chef d’orchestre : le Maître Intérieur, le Moi réel.

Vous êtes alors qui vous êtes et plus ce que les autres veulent que vous soyez.

Vous ne vous interrogez plus sur tout ce que vous vivez.

 


Comment sait-on concrètement que l’on est aligné avec ses racines profondes ?

Vous le saurez quand toute votre vie deviendra fluide et harmonieuse.

Quand vous vous sentirez vibrer et que cela vous nourrira.

Quand vous ne serez plus identifié à un corps physique, mais que votre corps d’énergie vibrera et sera nourri par ce qu’on appelle la force sexuelle. Cette force constitue et relie toutes choses et tout être dans l’unité du Tout. Car c’est l’énergie vitale à l’état brut.

Quand votre vie coulera de source, qu’elle et vous danserez ensemble dans la joie du coeur.

Quand votre mental sera vidé de toutes vos croyances et pensées limitantes.

Quand vous ne ressentirez plus de souffrance ni d’inconfort.

Car jusqu’ici, ce sont nos egos qui souffrent, pas notre être profond, encore moins ce que certains appellent l’âme. Comment l’âme peut-elle souffrir ?    

Être aligné(e) avec soi-même, c’est avoir acquis l’habitude d’écouter son Soi. Et avoir pris l’habitude de ne plus s’écouter mentalement. C’est arrêter ce dialogue intérieur.

L’écoute du Soi passe par ressentir ce qui est juste pour soi.

Mais là encore, il vous faut développer la compétence du discernement entre ce qui vient de votre inconscient, les peurs irrationnelles, les pensées, les mémoires traumatiques… et ce qui vient du Moi réel.

Ceci est affaire d’expérience. Vous faites des essais et des erreurs, de nouveaux apprentissages en gardant une ouverture d’esprit et une capacité à toujours apprendre.

 


Comment se connecter et s’aligner avec nos racines profondes ?

Pour cela, il existe 3 clés qui permettent de s’aligner à ses racines profondes et ainsi exprimer l’homme et la femme que vous êtes vraiment.


1. Connexion aux racines : Pouvoir se désidentifier.

La première clé pour s’aligner et se reconnecter à ses racines, c’est la désidentification.

Cela consiste à retirer toutes les définitions et les étiquettes que l’on vous a collées et que vous vous êtes données depuis toujours.

Répondez à cette question :

Qui dites-vous que vous êtes ?

Pour ma part, je dirai que je suis psychologue, je suis timide, je suis un homme…

Ensuite, changez le verbe « être », par le verbe « avoir » ou « faire » ou encore, « se sentir »…

Je suis psychologue, devient : j’ai le diplôme de psychologue. Ce n’est pas ce que je suis ! Car je suis bien d’autres choses.

Je suis timide, devient : j’ai de la timidité, je me sens timide ou encore, j’ai une difficulté à m’exposer et à m’exprimer en public.

Ok, donc si j’ai, je peux très bien ne plus l’avoir ou apprendre à développer une compétence.

Par contre, il va m’être difficile de changer ce que je suis…

Je suis un homme, devient : j’ai un corps d’homme aujourd’hui.

Être un homme ou une femme n’est pas non plus ce que vous êtes, car vous avez aussi une partie féminine et masculine que vous pouvez laisser s’exprimer.

Enfin, allez jusqu’à prendre conscience que vous n’êtes pas ce qui est après le “Je suis”… 

Le caméléon quand il veut connaître sa véritable nature, se pose sur le vide...

“Un caméléon pour connaître sa nature profonde se pose sur le vide”, me disait un Maître spirituel 😉

… et laissez venir ce qui vient de vos racines profondes.

Au final, vous serez amené à apprivoiser la peur de ne pas être aimé. Celle-ci vous empêche de véritablement exprimer vos désirs profonds.


2. Se faire accompagner par un pro. Un atout majeur pour s’aligner à nos racines.

La seconde clé vers l’alignement spirituel est l’accompagnement par un professionnel éclairé.

Il peut être difficile d’avoir le recul nécessaire pour faire la lumière sur ses propres blocages et clarifier sa situation au mieux.

En raison justement du manque de désidentification à ce que vous pensez ou croyez être. Des schémas de répétitions, véritables programmes que votre cerveau exécute à la lettre de manière automatique.

Si vous remarquez que vous restez toujours bloqué(e) au même point dans votre crise existentielle, vous devriez sans doute envisager de faire appel à un “coach” en développement spirituel.

En effet, ce type d’accompagnement, de coaching en quelque sorte, suit une trame initiatique respectueuse de l’être. L’accompagnant est quelqu’un qui est déjà passé par une initiation.

Il s’est connecté à ses racines et continue de cheminer sur une voie d’évolution spirituelle en étant lui-même accompagné par un mentor ou un maître. 

Il ne vous dira pas directement ce que vous devez faire. En revanche, il vous prescrira des actes psychomagiques (sortes d’action symboliques fortes), des exercices, des outils de développement spirituel, des actions précises à mettre en place.

Il vous aidera à court-circuiter votre mental. Il mettra à l’épreuve vos egos pour que vous appreniez à les dominer et à reprendre un contrôle véritable sur votre vie en vous alignant sur votre être profond.

Vous parviendrez ainsi à vous reconnecter peu à peu à vos ressources et à l’énergie vitale créatrice que l’on appelle aussi force sexuelle.

Vous pourrez ainsi être plus réceptif à vos propres réponses. Ce qui vous permettra de mettre en oeuvre des actions justes dans votre vie.

Vous ressentez le besoin d’être accompagnée dans cette voie, de progresser dans la découverte de votre mission de vie et dans sa réalisation ?

Alors, saisissez l’opportunité qui vous est offerte d’assister à la formation en ligne gratuite : les 5 secrets pour vous réaliser en tant que femme sacrée.


3. Connaître vos valeurs profondes

Sans moteur, le conducteur d’une voiture ne peut avancer.

Le conducteur, c’est vous. Le moteur ce sont vos valeurs.

Connaître ses valeurs est indispensable, car toutes les actions que nous entreprenons qui ne sont pas conformes à nos valeurs peuvent générer un mal-être.

Pour connaître vos valeurs, répondez à la question suivante :

Qu’est-ce qui est vraiment important dans votre vie ?

Attention à ne pas confondre les véritables valeurs avec les moyens permettant d’y parvenir. Par exemple, la “famille” n’est pas une valeur, c’est un moyen.

Il est aussi important de distinguer les valeurs qui émanent de l’ego et celles qui proviennent de votre être profond.

Les valeurs de l’ego sont celles que vous avez apprises de la société, vos parents, votre famille, vos professeurs, vos pairs… Elles sont basées sur des références extérieures et vous conduisent à faire ou être ce que les autres attendent de vous. Ou ce que vous pensez que les autres attendent de vous.

Dans ce cas, vous êtes le conducteur ou la conductrice d’un train avec l’illusion de pouvoir choisir votre destination mais vous ne faites que suivre des rails et des aiguillages déjà mis en place. 

Vos valeurs essentielles émanent directement du coeur de vous-même. Oser les vivres peut vous amener à être en contradiction avec ce que l’on vous a enseigné consciemment et/ou inconsciemment. Cependant, les suivre vous aligne avec vous-même. 

Vous souhaitez creuser plus loin ce sujet ?

[yellowbox]Si cela vous semble approprié, vous pouvez télécharger ce guide pour vous aider à déterminer vos valeurs essentielles.[/yellowbox]

La voie pour se connecter à ses racines spirituelles est avant tout un état d’être.

se relier à ses racines spirituelles pour être aligné avec soi-même

Se connecter à ses racines spirituelles : 2 pièges à éviter.

Se connecter à ses racines spirituelles est indispensable pour vivre une vie en accord avec soi-même. Une vie libre et en paix. Mais pour y arriver, vous devez être conscient(e) des obstacles qui peuvent se trouver sur votre chemin initiatique.


1. Se laisser arrêter par les difficultés et les obstacles.

Ce qu’il y a de pire pour un aveugle dans le désert, c’est qu’il ne rencontre pas d’obstacle !

L’erreur, l’obstacle, a une fonction évolutive.

Alors lorsque vous rencontrez des obstacles dans votre vie, c’est certainement que vous êtes en train d’apprendre quelque chose qui peut vous aider à définir une nouvelle direction.

Oser vivre une vie alignée, c’est ne pas opter pour la facilité. Car votre inconscient obéit par défaut au principe de facilité. Ce faisant, il a tendance à vous maintenir dans votre zone de confort… inconfortable.

Avouez que cela est paradoxal, non ?

Cette « zone de confort » génère de l’inconfort et de la souffrance pour les egos. Mais pour votre cerveau, cela est moins mauvais que l’inconfort de sortir de cette zone.

Car oui, si vous partez à la recherche de vos racines profondes, vous ressentirez de l’inconfort qu’il vous faudra vaincre. Il vous faudra vous abandonner dans cet inconfort. 


2. Rester prisonnier(ère) de la peur du changement et stagner.

La plus grande peur n’est-elle pas celle de mourir ?

Cesser notre demande d’être aimé et faire le deuil de l’amour des autres, faire le deuil de la demande de reconnaissance… 

Votre inconscient agit comme un gardien et “pour votre bien”, il met tout en oeuvre pour préserver votre intégrité physique, psychique et émotionnelle.

C’est un bon point, me direz-vous ?

Cependant, cela à ses limites. Et cette peur peut être très bloquante.

Voici un remède pour cela : sur ce chemin initiatique de connexion avec vos racines spirituelles, vous avez le droit de ressentir de la peur, mais pas de manquer de courage !

Osez mourir en quelque sorte.

Mourir pour renaître à Soi sans savoir ce que cela sera. Oser sauter dans l’inconnu.

Arcane 9 l'Hermite Tarot Marseille

Sur le chemin Initiatique, c’est ce que traduit l’arcane VIIII du Tarot de Marseille, L’Hermite (avec un H, muet) ! Ce personnage avance à reculons. Sans savoir où il va, il y va.

Remarquez qu’une partie de sa “canne”, son bâton, est plantée dans le sol jaune : il est aligné avec ses racines profondes, desquelles il tire sa force sexuelle (le bâton étant le symbole de l’énergie sexuelle).

La difficulté symbolisée par cet arcane est de ne pas oser mourir.

C’est le numéro 9. Après 9 mois, il y a en quelque sorte un processus de mort-naissance qui se joue. C’est la mort à un état intra-utérin si confortable pour naître à l’inconnu d’une nouvelle vie.

Avez vous déjà vu un papillon qui est une ancienne chenille avec des ailes ?

Non, bien sûr.

Pour se transformer en papillon, la chenille doit mourir à son ancien état.

Se reconnecter avec ses racines profondes, c’est oser mourir…

La guèpe qui voulu se faire passer pour un papillon

À ce sujet, voici ce qu’enseigne un conte soufi.

Un jour, une guêpe voulut se faire passer pour un papillon.

Elle survola une assemblée de papillons dans un arbre à papillons, véritable réservoir à nectar. Les gardiens de cet arbre lui firent barrage.

– Acceptez-moi dans votre communauté. Ne voyez-vous pas que je suis des vôtres? J’ai toujours été un papillon et je le resterai ! Vous ne me connaissez pas, car je viens du village voisin !

Un  papillon lui dit : si tu es vraiment un papillon, vole près de cette lumière brillante là-bas et dis-moi ce que tu ressens.

La guêpe ne se fit pas prier et s’en alla voir cette lumière.

Elle se présenta à nouveau au papillon pour donner sa réponse.

– Alors ?  Lui demanda le papillon.

– Oui, je me suis approché de cette lumière, c’est merveilleux ! c’est chaud et harmonieux, une énergie de paix et d’Amour infini émane de cette lumière. Quelle Merveille ! rétorqua la guêpe.

– Tu n’es pas un papillon ! Si tu étais des nôtres, tu ne serais jamais revenu. Les papillons, lorsqu’ils trouvent la flamme, symbole du feu divin, se désintègrent en lui. Va-t’en ! Tu es une guêpe ! La lumière de la flamme n’évoque rien pour toi !

Et vous ? Où en êtes-vous dans votre cheminement ? Vous êtes-vous connecté à vos racines spirituelles ?

Partagez-nous vos expériences en commentaire !

 

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs « Racines » organisé par le blog Copywriting Pratique. Si vous avez lu cet article et qu’il vous a plu, alors merci de cliquer sur ce lien : J’ai aimé ce que j’ai lu !

2 commentaires sur “Comment se Connecter à ses Racines Spirituelles”

  1. Magnifique texte 😉 des premières infos très importante !

    Après presque 6 mois d’enseignements, ce que je lis prends encore une fois tout son sens ! Et c’est + que ok ! C’est même génial !

    Merci à vous

    1. Merci pour ce commentaire Déborah.
      Nous sommes heureux de pouvoir t’accompagner vers ton épanouissement en t’aidant à te reconnecter à tes racines spirituelles 😉
      Et si tu as des idées de sujets que nous pourrions traiter par un article utile, nous sommes preneurs 😉
      Bien à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *